ÉLECTIONS 2018 Dubuc : Bienvenue questionne les grands projets


Le Quotidien (Saguenay, QC), no. Vol. 45 n° 240
Actualités, mardi 18 septembre 2018 – 404 mots, p. 6

 

Denis Villeneuve
La candidate de Québec Solidaire dans Dubuc, Marie-Francine Bienvenue, souhaite l’ouverture complète du CLSC local 24 heures par jour afin de combler les besoins des personnes âgées et de la population présente sur ce vaste territoire.

Lors d’un point de presse tenu au local du parti sur la rue Racine, Mme Bienvenue a déclaré que cette mesure visant à accorder des services de proximité aux citoyens est chose possible en accordant au personnel infirmier en particulier des postes à temps complet. « Avec les coupes imposées dans le domaine de la santé, on a brûlé nos infirmières. Ce qu’elles veulent, c’est obtenir des emplois stables et des postes à temps complet. Tout ça a fait en sorte qu’aujourd’hui, il y a une diminution des inscriptions dans les programmes en soins infirmiers des cégeps et universités », affirme-t-elle.

La candidate est revenue sur l’opposition de son parti aux trois grands projets miniers et gaziers de Métaux BlackRock (MBR), Arianne Phosphate et GNL Québec en affirmant qu’ils seraient des nuisances à l’industrie touristique au Saguenay. Selon elle, le transport de gaz naturel liquéfié avec des méthaniers ayant une longueur de 300 mètres circulant sur le Saguenay à raison de trois fois par semaine empêcherait tout bateau de circuler à moins d’un kilomètre du bâtiment, un obstacle pour les bateaux de croisières, plaisanciers et touristes.

Dans le cas du projet de MBR, Mme Bienvenue juge que la situation serait moindre au plan environnemental, mais elle croit que des mesures d’atténuation de diffusion du bruit sur le Saguenay doivent être mises de l’avant pour éviter les inconvénients. Le transport du minerai devrait être effectué par train et non par camion, selon elle. Pour ce qui est du projet d’Arianne Phosphate, Mme Bienvenue ne voit pas de remontée des prix avant 2030 et elle souhaite que le projet soit remodelé vers la production de phosphate-roche, un engrais plus écologique, selon elle.

Plutôt que de miser sur des mégaprojets, Mme Bienvenue souhaite que la région travaille sur des projets plus écologiques avec la mise en place d’une bioraffinerie de gaz naturel produisant à l’aide de la biomasse, la transition vers une agriculture écologique et biologique.

La candidate souhaite qu’un gouvernement solidaire remette en place une structure d’aide au développement avec la création d’un Conseil régional de développement composé d’élus locaux, de citoyens et de représentants de la société civile.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>