Diner-conférence « 4.0 La révolution industrielle » Bien se préparer au changement


Le Quotidien (Saguenay, QC), no. Vol. 45 n° 249
Actualités, lundi 1 octobre 2018 – 455 mots, p. 9

Denis Villeneuve

Au moment où l’industrie manufacturière s’apprête à vivre des bouleversements importants au chapitre des modes de production avec l’entrée en scène du numérique, Promotion Saguenay, la Société de la Vallée de l’aluminium (SVA) et la Chambre de commerce et d’industrie Saguenay-Le-Fjord font alliance pour la présentation le 30 octobre prochain du rendez-vous « 4.0 La révolution industrielle ».

Selon Isabelle Gagnon, directrice adjointe, communication, marketing à Promotion Saguenay, ce premier rendez-vous technologique organisé sur l’heure du dîner d’une durée de deux heures vise à sensibiliser les gens d’affaires de la région à réfléchir sur les façons d’augmenter leur efficacité et leur compétitivité dans leur marché avec la présence de conférenciers et dirigeants d’entreprises ayant déjà pris le virage.

Pour l’occasion, les organisateurs ont invité Nathalie Pilon, présidente de ABB Canada, un géant mondial œuvrant dans la production d’équipements d’électrification, de robotique, d’automatisation industrielle et de réseaux électriques. « Nous avons eu l’occasion dans le passé de rencontrer Mme Pilon lors d’un passage dans la région. Elle a démontré de l’intérêt pour revenir dans la région et rencontrer des gens d’affaires, d’où l’idée de créer un événement », explique Mme Gagnon.

Malika Cherry, de la SVA, explique que l’activité s’adresse autant aux gens œuvrant dans le secteur de l’aluminium qu’aux secteurs agroalimentaire et minier.

C’est pourquoi, Daniel Asselin, chef de la direction financière et vice-président chez Nutrinor, sera présent pour entretenir les gens présents sur la transition numérique qui s’opère à la division Charcuterie Fortin et les avantages constatés.

Par la suite, Pascal Côté, directeur Technologies et innovation chez STAS, prendra la parole pour expliquer comment l’entreprise œuvrant dans la production d’équipements pour l’industrie de l’aluminium réussit à introduire l’industrie 4.0 chez ses clients, même si l’automatisation de ses opérations n’est pas encore en première ligne.

Enfin Jean-Sébastien David, chef des opérations chez Arianne Phosphate, discutera des technologies de l’information qui permettront au futur projet minier d’être plus compétitif en ressources humaines afin de pallier à la pénurie de main-d’oeuvre, en santé et sécurité du travail, en procédé pour assurer un contrôle de qualité et sur le plan financier pour abaisser les coûts d’opération.

Selon Sandra Rossignol, directrice générale, de la Chambre de commerce, les entreprises régionales ont encore beaucoup de travail à accomplir en production 4.0 et il est encore nécessaire d’organiser des activités de sensibilisation et d’éducation face à ce qui se prépare pour le futur.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>